Skip to content Skip to footer

Comment progresser plus vite au piano ?

progresser plus vite au piano

Progresser plus vite au piano, c’est le but de tous les pianistes, amateurs, professionnels, autodidactes. Et c’est bien normal. Dans cet article, je vous explique comment faire pour passer le moins de temps possible pour le meilleur résultat possible..

Comprendre

Cette première étape est primordiale. Dans toute activité, avant de pratiquer, c’est mieux de comprendre ce que vous devez faire. Vous allez réussir tout de suite quelque chose que vous avez très bien compris. Il peut s”agir de comprendre une partition, comprendre un rythme, comprendre une structure de mesure, comprendre une trame harmonique (ce dernier particulièrement si vous pratiquez l’improvisation).

Tester

Vous savez ce que vous devez jouer, vous avez bien compris, voici le moment de vous lancer sur le piano. Dans une premier temps, allez-y doucement. Il s’agit de tester, en quelque sorte. Vous allez par exemple essayer de placer votre main au bon endroit du piano, ou bien essayer de jouer dans le bon tempo. Ou encore, de jouer en même temps que votre partenaire de musique. Si ça ne marche pas tout de suite, ce n’est pas grave, il faudra ajuster un ou plusieurs élément, et recommencer avec beaucoup de patience. C’est un des secrets pour progresser plus vite au piano, comme pour toute activité.

Répéter

“La répétition fixe la notion”. Vous l’avez peut-être déjà entendue, cette phrase ? C’est un autre secret pour progresser plus vite au piano. La patience, je ne le répéterai jamais assez, est votre meilleure alliée. Entraînez-vous,  jour après jour, sur le même exercice, la même phrase de votre morceau, le même passage, en cherchant à être toujours plus à l’aise.

Combien de temps pouvez-vous continuer ? Votre thermomètre est l’absence de douleur, le plaisir de jouer, l’absence de crispations ou de tensions avant, pendant ou après votre séance de piano.

Un seul de ces signes: crispation, tension, douleur, doit vous faire immédiatement quitter le piano. Si vous persistez en leur présence, vous pouvez vous blesser gravement et durablement.

Accélérez

Lorsque vous êtes bien à l’aise sur les mesures que vous travaillez, et bien sûr si la vitesse est nécessaire, allez-y progressivement. Si vous avez commencé avec 60 notes à la minutes (des noires à 60BPM pour les lecteurs) vous pouvez tenter 66, le lendemain 80, etc

Je déconseille fortement l’usage du métronome sonore pour cette accélération, sauf si vous avez un excellent tempo intérieur. Si vous sentez que vous avez besoin d’aide pour améliorer votre stabilité rythmique, reprenez la phase Comprendre. Évitez d’ajouter un stress supplémentaire avec un métronome sonore.

Vous pouvez aussi vous intéresser au métronome silencieux que nous développons: Silence

Si vous avez des difficultés lorsque vous jouez et que vous n’êtes pas à l’aise, posez-vous quelques questions et suivez le lien pour des conseils en vidéo sur YouTube:

  • Est-ce votre technique qui vous gêne? Placez-vous mieux.
  • Votre doigté vous empêche d’être à l’aise ? Changez-le.
Besoin de plus d’aide ?
Lisez l’article “Suis-je la bonne prof de piano pour toi ?” et Réservez votre appel découverte.

Leave a comment